Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 09:24

Ah! macaron quand tu nous tiens...!

(pour une trentaine de macarons)
Pour les macarons:
90g de blancs d'oeufs
114g de poudre d'amandes
186g de sucre glace
57g de sucre semoule
Quelques gouttes de colorant brun
Une pincée de sel

Remplissage:
Caramel au beurre salé (recette ici)
(doubler la quantité)


Préparer les macarons:

Préchauffer le four à 150°c.
Mélanger la poudre d'amandes et le sucre glace (les mixer au préalable) puis les tamiser.
Dans un cul de poule, monter les blancs d'oeufs, avec le sucre semoule et une pincée de sel, en neige bien ferme.
Ajouter le colorant et battre encore jusqu'à obtention d'une couleur homogène.
Incorporer délicatement les poudres tamisées puis travailler ou "macaronner" la pâte jusqu'à ce qu'elle soit lisse et brillante.
A l'aide d'une poche à douille, dresser  des petits macarons (une soixantaine) sur une plaque allant au four tapissée de papier cuisson (pour une cuisson plus en douceur, il est préférable de superposer deux plaques identiques).
Laisser reposer pendant 30 minutes minimum.
Faire cuire à mi-hauteur pendant 9 à 10 minutes (plus, si vos macarons sont de grande taille).
Laisser refroidir avant de détacher.

Assemblage:
Garnir la moitié des macarons de caramel au beurre salé (préparé la veille) et recouvrir de l'autre moitié.

Conserver dans une boite hermétiquement fermée et au frais.
Déguster le lendemain.

Repost 0
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 10:15

Aujourd'hui, un délicieux tajine sucré/salé repéré sur le blog gourmand de Hanane. La recette a été légèrement adaptée mais reste plutôt fidèle à celle d'origine.







(pour 2 personnes)
200g de viande hachée
20g de mie de pain humide
1 jaune d'oeuf
1/4 Cc de muscade râpée
2 batonnets de cannelle
1/3 Cc de cannelle en poudre
1/2 Cc de gingembre en poudre
Poivre et sel
3 Cs d'huile d'olive
4 oignons
50g de raisins secs
50cl de bouillon de légumes



Préparer les boulettes:
Dans un saladier, bien mélanger la viande hachée avec la mie de pain, le jaune d'oeuf, la muscade, la cannelle en poudre, le gingembre, du poivre, du sel et 1 Cs d'huile d'olive.
A la main, former des boulettes de la tailles d'une petite noix.
Les faire raidir et colorer dans 1 Cs d'huile d'olive bien chaude puis réserver.

Eplucher les oignons et les émincer finement.
Dans une cocotte (ou une tajine), faire suer les oignons  puis ajouter les rasins secs et faire revenir pendant 2 à 3 minutes.
Mouiller avec le bouillon et ajouter les boulettes, les batonnets de cannelle puis poivrer et saler légèrement.
Mélanger et laisser mijoter à couvert (à feu doux) pendant 30 minutes environ.
Déguster bien chaud accompagné de semoule par exemple ou, comme ici, du Maftoul qui est du couscous à base de bourgoul, palestinien, libanais et jordanien (facilement trouvable en grandes surfaces au rayon produits équitables) ou encore du Moughrabieh qui est du couscous libanais à gros grains (trouvable dans les épiceries libanaises et parfois arméniennes).





Repost 0
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 11:20

La poutargue, vous connaissez?

Je l'ai découvert récemment grâce à Almyx, cette adresse dont je vous avais parlé depuis peu. Et dire que ce sont les phéniciens qui l'ont fait connaitre...!

Au temps des pyramides, les Égyptiens en consommaient déjà, mais il est probable que ce sont les marins phéniciens (originaires du Liban actuel) qui ont fait connaitre ce produit tout autour de la méditerranée.

L'origine du nom vient du provençal de norme mistralienne « boutargo » (ou botarga selon la norme classique), ces mots dériveraient de l'espagnol « botagra » et de l'arabe « bitarika » ; ils ont tous le sens de « œufs de poisson salés et séchés ».

En France, c'est une spécialité de la ville de Martigues (le « caviar martégal »). On la trouve également dans quelques pays du pourtour méditerranéen comme l'Italie (bottarga), la Turquie, le Liban, la Grèce ou la Tunisie. Les Japonais en sont très friands.

Face à la demande pour ce produit, les poches d'œufs sont souvent importées depuis la Mauritanie, le Sénégal et le Brésil. Actuellement, les poissons mulets sont victimes de la surpêche, ce qui a fait de la poutargue un produit de luxe.

Les Orecchiette, pâtes en forme ronde qui ressemble à des oreilles, ne sont pas facilement trouvables, celles ci je les ai faites moi même (recette ici), donc à défaut n'hésitez pas à les remplacer par d'autres genres de pâtes.





pour 2 personnes
150g d'Orecchiette (ou autre pâtes)
50g de poutargue entière Almyx
5g de poutargue râpée Almyx
1 gousse d'ail
3 Cs d'huile d'olive
1 verre de fumet de poisson
1Cs de persil plat ciselé
Sel et poivre



Faire mi-cuire, les Orecchiette dans de l'eau bouillante salée.

Entre temps, éplucher la gousse d'ail, la couper en deux.

Dans un faitout, faire chauffer l'huile et y faire rissoler l'ail sans le colorer.

Ajouter la poutargue entière tranchée finement (sans la parafine qui l'enveloppe).

Mouiller avec le fumet de poisson, saler et poiver.

Egoutter les pâtes, les mettre dans la sauce, mélanger et laisser cuire quelques minutes à feu doux.

Retirer la gousse d'ail s'en débarasser.

Ajouter le persil ciselé, mélanger puis dresser et saupoudrer de poutargue râpée.

Déguster bien chaud.

Repost 0
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 09:42

Aujourd'hui une recette vue dans le livre "un million de menus minceur" et revisitée. La sauce sakari douce lui apporte un plus, agréablement pimenté et aromatisé. Une recette parfaite pour un moment de légèreté...




(pour 4 personnes)
4 belles tomates
4 oeufs
1 Cs de vinaigre
1 Cs de crème fraiche liquide
1 Cs de fromage blanc
3 Cs de sauce Sakari douce Petricorena


Laver les tomates et les plonger pendant 30 secondes dans de l'eau bouillante afin de les peler.
Couper un "chapeau" au 2/3 de la hauteur de chaque tomate, ceci en maintenant la tomate dans le creux de la main.
Les évider puis les poser dans un plat allant au four.
Allumer le grill du four.
Casser les oeufs un à un dans une tasse et les faire glisser dans une casserole d'eau bouillante  vinaigrée.
Rabattre le blanc sur le jaune à l'aide d'une cuillère en bois et faire ainsi pocher les oeufs pendant 3 à 4 minutes puis les égoutter sur un linge propre.
Répartir une cuillère de sauce Sakari sur les quatre tomates puis y mettre un oeuf poché dans chacune.
Battre la crème, le fromage et 2 Cs de sauce Sakari.
Répartir le mélange sur les oeufs puis les passer sous le grill pendant 8 à 10 minutes.
Servir bien chaud.

Repost 0
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 09:00

Aujourd'hui, pas seulement une superbe recette mais également une bien intéressante adresse: ALMYX
une épicerie fine spécialisée dans les produits de fabrication artisanale et traditionnelle. On y trouve par exemple des truffes, de l'huile d'argan (alimentaire et cosmétique), du safran, de la vanille, de la confiture, du chocolat... mais aussi des produits rares et peu connus par le grand public, des spécialités du sud est (bouche du rhône) comme la poutargue et bien d'autres à découvrir! CLICK






(pour une trentaine de macarons)
Pour les macarons:
90g de blancs d'oeufs
114g de poudre d'amandes
186g de sucre glace
57g de sucre semoule
Quelques gouttes de colorant orange
Une pincée de sel

Pour la ganache au safran:
17cl de lait
1 oeuf
50g de sucre
20g de fécule de maïs
100g de beurre
1 pincée de pistils de safran ALMYX





Préparer les macarons:

Préchauffer le four à 150°c.
Mélanger la poudre d'amandes et le sucre glace (les mixer au préalable) puis les tamiser.
Dans un cul de poule, monter les blancs d'oeufs, avec le sucre semoule et une pincée de sel, en neige bien ferme.
Ajouter le colorant et battre encore jusqu'à obtention d'une couleur homogène.
Incorporer délicatement les poudres tamisées puis travailler ou "macaronner" la pâte jusqu'à ce qu'elle soit lisse et brillante.
A l'aide d'une poche à douille, dresser  des petits macarons (une soixantaine) sur une plaque allant au four tapissée de papier sulfurisé (pour une cuisson plus en douceur, il est préférable de superposer deux plaques).
Laisser reposer pendant 30 minutes.
Faire cuire à mi-hauteur pendant 9 à 10 minutes.
Laisser refroidir avant de détacher.

Préparer la ganache:
Mettre le lait à bouillir avec les pistils de safran.
Dans un saladier, battre ensemble l'oeuf, le sucre et le fécule de maïs.
Y incorporer le lait en remuant à l'aide d'un fouet.
Verser le tout dans une casserole et sans cesser de remuer avec le fouet, porter à ébullition puis laisser bouillir pendant 2 minutes.
Retirer du feu et incorporer la moitié du beurre à la crème chaude.
Laisser refroidir.
Dans un saladier, battre le reste du beurre en pommade.
Y incorporer progressivement la crème froide et battre pendant 2 minutes jusqu'à ce que le mélange soit bien homogène.
Garnir la moitié des macarons et recouvrir de l'autre moitié.
Conserver dans une boite hermétiquement fermée et au froid.
Déguster le lendemain.

Repost 0
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 08:25

Voici un pain qui vaut le détour, une gourmandise sucrée salée inspirée d'une recette vue chez Supertoinette. Il peut parfaitement faire office d'apéritif comme une fougasse...




300g de farine
10g de levure boulangère désydrathée
5g de sel
5g de sucre
125g d'eau tiède
5g de graines de sésame
3g de graines de nigelle
50g de dattes
25g de jambon de Bayonne Petricorena
Un peu d'huile d'olive


Dans un saladier (ou le bol d'un pétrisseur), tamiser la farine, ajouter le sucre et le sel puis y faire un puits pour y verser la levure avec un peu d'eau tiède.
Couvrir la levure avec 1 Cs de farine puis laisser activer pendant 10 minutes.
Ramasser la pâte en ajoutant l'eau au fur et à mesure. La quantité d'eau peut varier suivant la saison, la température de la pièce et la qualité de la farine. Il faut obtenir une pâte souple qui peut être légèrement collante. Pétrir pendant une dizaine de minutes.
Huiler les mains et fraiser la pâte puis la battre de coups secs contre le plan de travail. Recommencer ces deux phases pendant une dizaine de minutes. Cette étape permet à la pâte de prendre la bonne consistance pour avoir une belle mie.
Mettre en boule, replacer dans le saladier, filmer et laisser lever pendant 1h30 environ.
Pendant ce temps, réhydrater les dattes dans un peu d'eau, au micro-ondes pendant 1 minute à 700w puis les dénoyauter.
Couper le jambon en dés.
A la fin de la première levée, dégazer la pâte puis sur un plan de travail fariné, l'étaler pour obtenir une galette épaisse.
Saupoudrer d'un peu de graines de sésame et de nigelle puis la ramasser et la repétrir quelques minutes.
Reétaler cette pâte en galette, disposer le jambon et les dattes puis la rouler et fermer les bords en les arrondissant.
Badigeonner de lait et parsemer de graines de tous les côtés.
Placer sur une plaque allant au four et tapissée d'un papier sulfurisé, couvrir d'un linge propre et laisser lever encore pendant 1h30.
Faire cuire dans un four préchauffé à 210°c pendant 25 minutes.
Placer sur une grille et laisser refroidir avant de déguster.

Repost 0
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 09:30

Le poulet sauté à la moutarde est un plat traditionnel que je vous propose de revisiter pour l'occasion grâce à la moutarde au piment du pays basque qui lui apporte subtilité et raffinement.
A faire et à refaire!
(pour 2 personnes)
2 morceaux de poulet (des blancs désossés de préférence)
1 carotte
1 poireau
10 échalottes
2 gousses d'ail
2 Cs d'huile d'olive
150ml de bouillon de légumes (ou de volaille, selon le goût)
2 brins de thym
1 Cc bombée de moutarde au piment basque Petricorena
1 Cs de crème fraiche épaisse

Eplucher la carotte puis la laver et la couper en rondelles.
Eplucher le poireau (ne garder que le blanc et le vert tendre), le laver et le tailler en lamelles.
Eplucher les gousses d'ail et les couper en deux.
Eplucher les échalottes et les couper en deux puis les réserver.
Faire chauffer 1 Cs d'huile dans une cocotte et y faire dorer les morceaux de poulet.
Ajouter la carotte et le poireau ainsi que l'ail et le thym et laisser rissoler pendant 2 minutes.
Mouiller avec le bouillon, couvrir et laisser mijoter pendant 25 à 30 minutes.
En fin de cuisson, retirer les morceaux de poulet et les réserver au chaud.
Mixer le fond de cuisson (sans oublier de retirer les brins de thym).
Chauffer 1 Cs d'huile dans la cocotte et y faire rissoler les échalottes pendant 3 minutes.
Ajouter la préparation mixée, couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 5 à 7 minutes.
Additionner la moutarde et la crème fraiche puis mélanger.
 Y remettre le poulet et laisser encore quelques instants avant de servir.
Déguster bien chaud accompagné de riz basmati cuit à la vapeur ou d'un sauté de jeunes pousses d'épinards ou les deux pour les gourmets!

Repost 0
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 09:37



(pour 2 personnes)
2 courgettes de petite taille
1 tomate fraiche bien mûre
1 gousse d'ail
1 Cc de graines de cumin
1 Cs de curry
1 Cc de curcuma
1 Cc de gingembre râpé
1 Cs d'huile végétale
Sel
Quelques feuilles de coriandre fraiche (facultatif)



Laver les légumes et les couper en dés.
Eplucher la gousse d'ail et l'émincer finement.
Dans une poele, faire chauffer l'huile puis y faire colorer les graines de cumin.
Ajouter l'ail, le gingembre et mélanger puis la tomate en dés et laisser cuire quelques minutes en remuant de temps en temps.
Ajouter les autres épices, mélanger puis additionner les couregettes, saler laisser 2 à 3 minutes.
Couvrir d'eau à juste hauteur et laisser cuire environ 15 minutes à feu doux.
Dresser et parsemer de quelques feuilles de coriandre fraiche.




Repost 0
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 09:20

Les pâtes de curry font partie intégrante de la cuisine thaï. Cette pâte de curry jaune doit son agréable teinte dorée à la présence du curcuma. Elle est moins forte que la rouge et la verte...


(pour 2 personnes)
400g de crevettes décortiquées
1 Cs de fumet de poisson (en poudre)
1 Cs de pâte de curry jaune
20cl de lait de coco épais (je met le double)
1 Cs de zeste de citron

Dans un wok, faire chauffer un peu de lait de coco puis y incorporer la pâte de curry jaune et laisser frémir 5 minutes en remuant fréquemment.
Baisser le feu.
Incorporer progréssivement le reste de lait de coco.
Ajouter les crevettes et le fumet de poisson.
Faire cuire 5 minutes à feu doux, garnir de zeste de citron et servir immédiatement accompagnées de riz ou de nouilles chinoises.

Repost 0
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 08:30

Voilà une belle façon de manger les choux fleurs et de les faire apprécier par les petits aussi...! Un délicieux velouté bien crémeux que je conseille vivement d'essayer...


(pour 2 personnes)
400g de choux fleurs
1 oignon
2 gousses d'ail
3 verres de bouillon de volaille
10g de beurre
40g de roquefort
20g de parmesan râpé
15cl de crème fraiche
1 Cs de persil ciselé
Noix de muscade
1/2 Cc de cumin
Sel et poivre

Eplucher l'oignon et les gousses d'ail puis les émincer finement.
Dans le cas de choux fleurs frais, le détailler et le tremper quelques minutes dans de l'eau salée afin de le nettoyer en profondeur.
Dans une casserole, faire fondre le beurre et y faire revenir l'oignon et l'ail.
Ajouter le choux fleurs et laisser revenir quelques minutes.
Mouiller avec le bouillon, poivrer, saler légèrement et laisser cuire une vingtaine de minutes à couvert.
Mixer la préparation avec le roquefort et la remettre dans la casserole.
Remettre sur le feu, y ajouter la crème, une pincée de noix de muscade et modifier l'assaisonnement si nécessaire.
Dresser, parsemer de parmesan et décorer avec du cumin et du persil.
Déguster aussitôt.

Recette selectionnée par


Repost 0

Présentation

  • : Cuisine et recettes libanaises - cuisine du monde
  • Cuisine et recettes libanaises - cuisine du monde
  • : Cuisine et recettes libanaises et d'ailleurs. Du taboulé au houmous en passant par le kebbé, le caviar d'aubergine ou encore la man'ouché, venez découvrir la gastronomie libanaise authentique et voyager avec moi non seulement au Liban mais à travers le monde du goût et de la gourmandise (Inde, Asie, France, Russie, Afrique, Maghreb, Golfe persique, Europe, etc..) Un blog où partage, tradition et créativité riment avec goût, plaisir et gourmandise!
  • Contact

Retrouvez moi également sur 

logo fb

Recherche Ingrédient / Recette