Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 14:32

Très bonne année à toutes et à tous, qu'elle soit signe de santé, d'amour et de réussite mais aussi riche en curiosité et encore plus d'idées gourmandes... :)

Bonne-annee-20144.jpg

Repost 0
Published by Amal
commenter cet article
29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 10:02

Le zaatar est un mélange à base de thym, de sumak et de graines de sésame. Ce mélange est consommé le plus souvent associé à l'huile d'olive. Il peut être également saupoudré sur du fromage, du labné (fromage blanc libanais), du yaourt, des crudités ou encore rentrer dans la composition de pains et de gâteaux secs salés...
Beaucoup de familles libanaises ont leur propre recette de zaatar qu'ils font eux même. Dans la mienne aussi, le zaatar était toujours fait maison et ce de A à Z: on allait ramasser le thym sauvage dans les montagnes qu'on faisait sécher puis réduire en poudre avant de doser les autres ingédients, un pur plaisir pour un divin mélange!!
La man'ouché est une galette libanaise faite avec une sorte de pâte à pizza enduite de zaatar et d'huile d'olive (pluriel manakich ou mana'ich).
Cette pizza est surtout consommé le matin au petit déjeuner. Et quelle divine manière de commencer une journée en savourant avec tous ses sens cette recette si simple, si typique, et si savoureuse...
On peut la déguster, bien sûr, à d'autres moments de la journée. Egalement faire des mini-mana'ich à l'occasion d'un mézzé ou d'un banquet...
Elle se déguste le plus souvent seule et peut être accompagnée de quelques crudités (surtout tomate et feuilles de menthe fraîche) ou encore de labné (fromage blanc libanais) et de quelques olives.

man-ouche.jpg

(pour 5 personnes)
260g de farine
1 sachet de levure déshydratée
20g d'huile d'olive
1/2 càc de sel
1/2 càc de sucre
1/2 verre environ d'eau tiède (variable)
5 càs rases de zaatar
Huile d'olive




Dans un bol, diluer la levure et le sucre dans un peu d'eau tiède et laisser reposer dans un endroit chaud pendant 5 à 10 minutes jusqu'à ce que ça mousse.
sur un plan de travail propre, tamiser la farine et le sel, y faire un puits au centre puis y verser la levure et l'huile d'olive.
Ramasser la pâte en ajoutant l'eau tiède au fur et à mesure (la quantité d'eau peut varier suivant le temps et la qualité de la farine, il est donc essentiel de ne pas la verser en une seule fois).
Pétrir la pâte pendant 3 à 5 minutes, elle doit être souple.
La déposer dans un saladier légèrement huilé, filmer et laisser doubler de volume dans un endroit chaud, pendant environ 45 minutes.
Dégazer puis diviser la pâte en cinq parts égales en formant des boules.
Dans un bol, mélanger le zaatar avec de l'huile d'olive: ajouter l'huile d'olive au fur et à mesure et en mélangeant jusqu'à obtenir une consistance souple mais pas trop liquide (si jamais elle est trop liquide alors ajoutez un peu de zaatar).
Étaler chaque boule de pâte assez finement (comme une pizza) sur un plan de travail légèrement fariné, la poser sur un moule à tarte retourné (à l'envers) puis la piquer légèrement à l'aide d'une fourchette et la badigeonner de zaatar à l'huile d'olive.
Enfourner pendant 4 à 5 minutes dans un four préchauffé à 230°c (elle est prête dès que son contour commence à dorer).
Déguster à la sortie du four.

Repost 0
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 11:57
En grande fane de foie gras, je ne peux que vouloir en profiter en cette période!!
Pour les amoureux du sucré-salé, voici une crème brûlée au foie gras que je conseille en amuse-bouche et en petites portions car même si délicieuse, très vite, elle peut devenir écoeurante..
creme-brulee-au-foie-gras.jpg
Pour 4 personnes
100g de foie gras mi-cuit
10 cl de crème liquide
Sel et poivre
4 épices
4 c. à c. d'armagnac (facultatif)
Cassonade
Couper le foie gras en gros dés puis les mixer jusqu'à obtention d'une purée bien lisse.
Faire bouillir la crème puis la laisser légèrement refroidir pendant 2 à 3 minutes et la mélanger à la purée de foie gras jusqu'à obtention d'un appareil homogène.
Assaisonner de sel, poivre et une pincée de 4 épices puis ajouter l'armagnac et bien mélanger.
Verser l'appareil dans 4 ramequins allant au four puis les faire cuire pendant 10 minutes dans un four préchauffé à 110°c.
Laisser refroidir à température ambiante avant de les réserver filmées au frais.
Avant de servir, saupoudrer les ramequins d'un peu de cassonade et soupçon de 4 épices.
En brûler la surface à l'aide d'un chalumeau de cuisine ou à défaut sous le gril du four (à puissance maximale et pendant quelques secondes).
Laisser reposer quelques instants afin que le caramel durcisse et devienne croquant.
Déguster aussitôt!
Repost 0
21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 18:20

Bonjour à tous!

Une petite recette pour accompagner l'apéritif en légèreté est sûrement de saison!

Voici des champignons aux saveurs méditérranéennes, gratinés au parmesan et servis bien chauds.

champignons-farcis-au-pesto-copie-2.jpg

 

Pour 5 personnes

14 champignons de Paris

4 tiges de ciboulette finement hachées

8 tomates confites, égouttées et coupées en petits dés

10g de beurre

1 c. à s. de chapelure

3 c. à s. de parmesan râpé

4 c. à s. de pesto

Sel et poivre

 

Préchauffer le four à 200°c.

Après les avoir essuyés et épluchés, équeutter les champignons et hacher toutes les queues ainsi que deux chapeaux puis réserver les autres.

Dans une poèle, faire fondre le beurre puis y faire revenir les champignons hachés et la ciboulette.

Hors du feu, ajouter les dés de tomates, la chapelure et la moitié du parmesant.

Saler et poivrer, bien mélanger puis réserver.

Badigeonner de pesto, l'intérieur de tous les chapeaux de champignon puis les remplir de farce.

Les disposer sur une plaque allant au four et tapissée de papier sulfurisé.

Saupoudrer avec le parmesan restant.

Faire cuire 10 minutes puis servir aussitôt.

 

Repost 0
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 20:00

Noel sans chocolat n'est pas vraiment Noel !our une trentaine de truffes)

Pour tous les gourmands comme moi, qui adorent l'alliance chocolat/caramel, je vous ai ressortie une vieille recette que j'ai créée il y a quelques années déjà! C'est également l'occasion d'en moderniser la photo..
Et croyez moi c'est une TUERIE !!!

 

truffes-fourrees-au-caramel-au-beurre-sale.jpg




250g de chocolat pâtissier noir
90g de beurre
3 Cs de crème fraîche
2 Cs de cacao en poudre (non sucré)
Du caramel au beurre salé (La recette ici)







Dans une casserole, à feu très doux, faire fondre le chocolat concassé.
Couper le beurre en petits morceaux, l'additionner au chocolat et bien mélanger jusqu'à ce qu'il fonde complètement.
Hors du feu, ajouter la crème fraîche et bien mélanger à nouveau.
Verser dans plat, laisser refroidir puis placer au réfrigérateur pendant au moins 4h.
Façonner deux demi-boules creuses.
Fourrer la première de caramel salé puis fermer avec la deuxième en exerçant une légère pression afin de les coller l'une à l'autre.
Recommancer l'opération.
Verser le cacao dans une assiette puis rouler les truffes, une à une, dedans.
conserver dans un endroit frais, dans une boite fermée.

Repost 0
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 10:55

Bonjour tout le monde!

Encore une petite recette gourmande, signée Pierre Hermé cette fois!

Voici ses fameux macarons Mogador, craquants à l'extérieur, onctueux à l'intérieur et dont la ganache, une subtile association entre le chocolat au lait et le jus du fruit de la passion, souligne les arômes.

Verdict?

Vraiment très bons et gourmands! La seule chose, c'est que je pense que la ganache supporterait bien 50g de jus de fruits de plus afin que celui-ci ressorte mieux mais après tout, cela dépend du goût de chacun!!

A vous la recette!!

 

macarons-chocolat-passion.jpg

 

Pour 72 macarons


Ganache

10 fruits de la passion (250g de jus)

550g de chocolat Jivara (Valrhona) ou

de chocolat au lait à 40% de cacao

100g de beurre à t° ambiante

 

Coques macarons

300g de poudre d'amande

300g de sucre glace

7 blancs d'oeufs (220g)

5g de colorant alimentaire jaune

0,5g de colorant alimentaire rouge

300g de sucre semoule

75g d'eau minérale

Cacao en poudre

 

Préparer la ganache

Couper le beurre en morceaux et hacher le chocolat au couteau-scie.

Couper les fruits de la passion en 2, les vider à l'aide d'une cuillère et tamiser la chair pour obtenir 250 de jus.

Porter le jus à ébullition.

Faire fondre le chocolat à demi, dans une casserole au bain-marie.

Verser en 3 fois le jus chaud sur le chocolat et bien mélanger (le chocolat doit fondre complètement).

Incorporer peu à peu le beurre et mélanger jusqu'à ce que la ganache soit complètement lisse.

Verser dans un plat à gratin puis coller un film alimentaire au contact de la ganache et la gerder au frais jusqu'à ce qu'elle soit crémeuse.

 

Préparer les coques des macarons

Tamiser le sucre glace et la poudre d'amande.

Mélanger les colorants dans la première moitié de blancs puis les incorporer à la préparation sucre glace - poudre d'amande.

Faire bouillir l'eau et le sucre semoule jusqu'à 118°c.

Dès que le sirop atteint 115°c, simultanément, commencer à monter en neige la deuxième moitié de blancs d'oeufs.

Verser le sucre cuit à 118°c sur les blancs montés (en filet et en continuant à fouetter) puis laisser refroidir à 60°c.

Incorporer la meringue dans la préparation sucre glace - poudre d'amande - blancs d'oeufs colorés, mélanger le tout en faisant retomber la pâte puis la verser dans une pocha à douille lisse n°11.

Sur une plaque allant au four et tapissée de papier cuisson ou d'un silpat, façonner des ronds de pâte d'environ 3,5 cm et les espaçant tous les 2 cm.

Taper la plaque sur le plan de travail recouvert d'un linge de cuisine.

Avec un tamis, saupoudrer les coques d'un léger voile de cacao en poudre.

Laisser crouter pendant au moins 30 minutes à température ambiante.

Préchauffer le four à 180°c puis faire cuire pendant 12 minutes en ouvrant rapidement 2 fois la porte du four.

A la sortie du four, laisser refroidir les coques avant de les décoller.

 

Montage

Verser la ganache dans une poche à douille lisse n°11.

Garnir généreusement de ganache la moitié des coques puis les recouvrir avec l'autre moitié.

Le sortir du réfrigérateur 2h avant dégustation.

Repost 0
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 17:18

Sorte de clafoutis sans fruits mais très parfumé, qui doit son nom à la farine de maïs utilisée autrefois pour sa confection.

 

mias-ou-millas-girondin-copie-1.jpg

 

Pour 6 personnes

3 oeufs

120g de farine (de maïs sinon de blé)

100g de sucre

1/2l de lait

Le zeste d'un citron non traité

3 gouttes d'extrait d'amandes amères

1 c. à s. d'huile

1 pincée de sel

Beurre pour le moule

 

Dans un saladier, mélanger la farine tamisée, le sucre, les oeufs, la pincée de sel et l'huile.

Ajouter le lait petit à petit et en remuant.

Ajouter enfin le zeste de citron et l'extrait d'amandes amères puis mélanger.

Beurrer le moule, y verser la préparation puis laisser reposer pendant une vingtaine de minutes afin que la farine tombe au fond du moule et y forme une sorte de pâte.

Préchauffer le four à 200°c et y enfourner le Millas pendant 30 minutes.

Bonne dégustation!

 

Repost 0
14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 23:15

Les awaïmet, littéralement "les flottants", sont une variété de beignets libanais à la fleur d'oranger qui doivent leur nom à leur légèreté et au fait qu'ils flottent à la surface de la friteuse lors de leur cuisson.

Leur particularité?

C'est leur incroyable croquant extérieur et leur surprenante texture fondante au coeur!

MANGER SUR LE POUCE AU LIBAN  Cette recette et 54 autres, toutes typiques et accompagnées d'histoires, de voyages et de scènes de vie authentiques dans le livre "Manger sur le pouce au Liban" aux éditions sud ouest.

 

amaimet.jpg

 

La pâte:

250 g de farine

32 g de maïzena

1 sachet de levure boulangère

1 pincée de sel

Huile pour la friture

 

Le sirop:

375 g de sucre

25 cl d'eau

1.5  c. à s. d'eau de fleurs d'oranger

 

½ c. à c. de jus de citron

 

Préparer le sirop:

Dans une casserole, faire bouillir l'eau et le sucre et le jus de citron pendant 10 à 15 minutes

Le sucre doit être complètement fondu et le sirop assez épais.

Ajouter l'eau de fleur d'oranger et laisser refroidir.

Ce sirop se conserve plusieurs semaines au frais.

 

Préparer la pâte:

Faire dissoudre la levure boulangère dans 2 c. à s. d'eau tiède et laisser reposer pendant une dizaine de minutes.

Dans un saladier, tamiser la farine, le sel et le maïzena.

Y ajouter l'eau et la levure puis bien mélanger à la main ou fouet jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène, lisse et assez fluide.

Couvrir avec un linge propre et laisser reposer pendant environ 4h jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume.

Dégazer en mélangeant à nouveau.

Faire chauffer l'huile de friture.

A l'aide d'une c. à s., prélever de la pâte puis la faire glisser dans l'huile chaude en s'aidant d'une deuxième cuillère.

Ainsi des bulles de 3 cm de diamètre environ vont se former et remonter à la surface.

Laisser dorer en les retournant de temps en temps puis les égoutter sur du papier absorbant.

Les plonger rapidement dans le sirop puis les ressortir et les déposer dans le plat à servir.

 

Déguster tièdes ou froids.

Repost 0
13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 08:26

Aujourd'hui une idée originale pour un apéro convivial et coloré :)

Je vous propose ces boulettes de crabe, croustillantes à l'extérieur et bien fondantes au coeur, relevées d'une touche de moutarde et de tabasco puis d'une sauce tartare bien fraîche et onctueuse!

 

 boulettes-de-crabes.jpg

 

Pour environ 35 boulettes

500g de miettes de crabe

2 jaunes d'oeufs

30g de beurre

1 c. à s. de moutarde

quelques gouttes de tabasco

25g de chapelure

2 c. à s. de farine

sel

huile pour la friture

 

Dans un saladier, mélanger le crabe salé, le beurre, la moutarde, le tabasco, les jaunes d'oeufs et la chapelure puis laisser reposer au frais pendant envion 1h30 (le mélange doit durcir).

A la main, confectionner des boulettes de la taille d'une noix puis laisser encore reposer pendant 30 minutes au réfrigérateur.

Rouler les boulettes dans la farine avant de les faire rissoler à la poêle dans une huile bien chaude et jusqu'à ce qu'elles aient une jolie couleur dorée.

Les laisser égoutter quelques minutes sur un papier absorbant puis servir accompagnés de la sauce tartare et éventuellement de quelques crudités.

 

Pour la sauce

250g de mayonnaise

1/2 c. à c. de moutarde

1 c. à c. d'échalote finement hachée

1/2 c. à c. de ciboulette finement ciselée

1/2 c. à c. de persil finement ciselé

3 cornichons finement hachés

1/2 c. à c. de câpres finement hachés (facultatif)

Sel et poivre

 

Dans un bol, mélanger tous les ingrédients puis réserver au frais jusqu'au service.

Repost 0
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 22:30

Comme moi, vous êtes sûrement à la recherche d'idées originales pour vos repas de fêtes de fin d'année!

En amuses-bouche ou en entrée, que diriez-vous de quelques huîtres gratinées, agrémentées de poireaux et relevées d'un subtil parfum de safran ou de curry?!

 

huitres-gratinees-au-poireau2.jpg

 

pour 4 personnes

 

Une vingtaine de grosses huîtres

1 blanc de poireau finement émincé

30g de beurre

10cl de vin blanc sec

150g de crème fraîche

1 jaune d'oeuf

Le jus d'1 citron

1 pincée de safran ou de curry 

Sel et poivre

Gros sel

1 pincée de sucre

 

Retirer les huîtres de leurs coquilles puis les réserver au frais.

Laver les coquilles, les sécher puis les déposer dans 4 plats individuels allants au four et tapissés chacun d'un lit de gros sel.

Dans une poêle, faire fondre le beurre puis y faire suer le poireau. Saler, poivrer et ajouter la  pincée de sucre puis couvrir et laisser mijoter à feu doux.

A la fin de la cuisson des poireaux, les arroser de jus de citron puis réserver.

Dans une casserole, porter à ébullition le vin blanc et le safran ou le curry (selon les préférences) puis laisser réduire à moitié.

Dans un bol, fouetter le jaune d'oeuf puis le mélanger avec la crème fraîche.

Verser le mélange dans la casserole avec le vin puis emmener la sauce jusqu'à épaississement et en remuant continuellement (la préparation ne doit pas bouillir).

Saler, poivrer et réserver hors du feu.

Garnir chaque coquille de blanc de poireau.

Disposer alors les huitres puis napper le tout de sauce.

Passer les plats pendant quelques minutes sous le gril afin que les huîtres gratinent puis servir aussitôt.

 

Repost 0

Présentation

  • : Cuisine et recettes libanaises - cuisine du monde
  • Cuisine et recettes libanaises - cuisine du monde
  • : Cuisine et recettes libanaises et d'ailleurs. Du taboulé au houmous en passant par le kebbé, le caviar d'aubergine ou encore la man'ouché, venez découvrir la gastronomie libanaise authentique et voyager avec moi non seulement au Liban mais à travers le monde du goût et de la gourmandise (Inde, Asie, France, Russie, Afrique, Maghreb, Golfe persique, Europe, etc..) Un blog où partage, tradition et créativité riment avec goût, plaisir et gourmandise!
  • Contact

Retrouvez moi également sur 

logo fb

Recherche Ingrédient / Recette